Propositions de la SPEDIDAM pour l'avenir des droits des artistes

Propositions de la SPEDIDAM pour l'avenir des droits des artistes

Après l’échec que représente pour la Spedidam et les artistes-interprètes l’adoption de la loi relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine du 7 juillet 2016, dite loi LCAP, et le mépris affiché par la Commission européenne pour les artistes-interprètes, le débat sur la place des artistes dans notre culture doit être maintenu et amplifié. La SPEDIDAM formule, en ce début d’année 2017 et dans le contexte des élections présidentielles, trois propositions qui constituent, pour les artistes interprètes, des urgences aux fins de bénéficier de leurs droits de propriété intellectuelle.

Intervenants : François Nowak, président, et Guillaume Damerval, gérant de la Spedidam

INFORMATIONS PRATIQUES

Date / Heure : vendredi 28 avril de 17h00 à 18h00

Lieu : Studio 5B

Partenaire : Spedidam